Les vitesses lentes, première partie

Ouf, c’est une belle journée pour assister aux courses, je peux vous le dire!

Vous êtes juste vis-à-vis la ligne d’arrivée et voici le  champion en liste qui arrive à vive allure. Tandis que les drapeaux à damiers volent dans tous les sens, vous dégainez votre appareil photo à la vitesse de l’éclair pour faire «LA» photo de la journée. Juste comme le nez de la Audi R8 franchit la ligne, vous déclenchez, le sourire aux lèvres, en vous disant que cette photo sera superbe!

Malédiction.

En baissant les yeux vers  le petit rectangle de 9 pouces carré qui vous sert d’écran, vous constatez que quelque chose ne tourne pas rond… Sur la photo, on  voit bien la piste, les clôtures, mais aucune trace de la voiture, seulement une longue traînée rouge qui prend toute la place.

Soudainement vous vous rappelez que la veille, le vieux Marcel s’est amusé à tripoter votre nouveau réflex adoré. Mais qu’a-t–il pu bien lui faire? Il fonctionnait si bien avant, le mode automatique s’occupait de tout. Les couleurs étaient belles, mais plus important encore : les voitures restaient sur les photos!

N’ayez crainte, ce pauvre Marcel n’a pas brisé votre nouveau jouet, il  a seulement tourné la molette de réglage pour la mettre sur le mode «priorité à la vitesse» et celle-ci était trop lente pour vos bolides. J’explique.

Lors de certaines situations photographiques, vous voudrez fixer le mouvement, avoir le plus de détails possibles, nour pourriona aussi dire « faire comme si  le temps s’arrêtait tout d’un coup».

Une vitesse rapide fige le mouvement tandis qu’une vitesse lente le laisse s’épanouir.

Nikon D1X, 10 secondes à F20 et 160 iso

Sur la plupart des appareils photo récents, les vitesses de prise de vue oscillent entre 30 secondes à 1/4000 ième de seconde. Une exposition de 30 secondes signifie que l’obturateur de l’appareil reste ouvert pendant 30 secondes. Donc, tout ce qui se passe devant votre lentille pendant ce temps se gravera sur votre capteur. Le meilleur exemple serait les photos urbaines prises la nuit. Vous savez les photos où l’on ne distingue pas les voitures mais seulement leurs lumières? Des filés blanc et rouge qui s’enlacent pour le plus grand plaisir de nos yeux…

Les longues expositions sont souvent utilisées en photographie artistique. En apprenant à utiliser quelques techniques, vous réussirez à faire de superbes images qui ne laisseront personne indifferent.

Nikon D1x 1/15 seconde, F5,3 iso 800

1ère étape pour réaliser votre première photo à vitesse lente (voulu), installez votre appareil sur un trépied. C’est fait? Parfait! Passons maintenant à l’étape numéro 2 : trouvez quelque chose à shooter. Pourquoi pas un autoportrait!

Choisissez un mur vide et placez un bout de ruban cache à la hauteur de votre tête. Une fois le ruban collé, faites la mise au point de votre appareil sur celui-ci. Quand la mise au point est bien réglée, positionnez la molette de réglage sur «priorité à la vitesse» ou sur «manuel». C’est ici que le plaisir commence! Ce que nous voulons faire c’est voir les différences entres les vitesses possibles.

Pour vous faciliter la tâche, actionnez le retardateur de votre appareil photo.

Prenez un premier cliché à 1 /125 seconde, un deuxième à 1/100 seconde toujours en bougeant votre visage. Vous vous rendrez vite compte que plus la vitesse est lente, plus votre visage devient flou. Essayez de faire de grands mouvements pour ne jamais être fixe lors de la prise de photo, vous constaterez un effet fantomatique… n’ayez crainte, ce ne sont pas de vrais fantômes! Tout objet en mouvement ne sera pas imprimé complètement sur le capteur. Commencez-vous à voir venir les possibilités? Je suis certain que vos prochaines photos d’Halloween seront vraiment épouvantables! En terminant, juste comme ça, vous pouvez même tenter d’inclure une ou des sources lumineuses dans vos prises de vues, ça pourrait peut-être  être bien intéressant, qui sait 😉

Voici quelques astuces pour travailler avec de longues expositions :

*À partir de 1/45 ièmes en descendant vous devez être stabilisé pour la prise de vue. Les photos     prises à main levée en dessous de cette vitesse  pourraient être floues. Avoir un trépied est donc primordial.

*Connaissez votre triangle photographique : iso-vitesse-ouverture. Plusieurs combinaisons sont possibles pour une photo bien exposée. Certaines avec des vitesses lentes et d’autres avec des vitesses rapides.

* Gardez en tête que le meilleur moyen de faire de belles photos c’est d’en faire toujours plus!

*Pour bien débuter en vitesse lente, pratiquez-vous la nuit. Il vous sera plus facile de trouver une bonne exposition pour vos photos.

* Laissez libre cours à votre créativité!

*L’œil humain est habitué de percevoir certaines situations photographiques en vitesse rapide, pourquoi ne pas tenter de les réaliser en vitesse lente? Ex : un enfant qui saute sur un trampoline ou bien qui se balance, un joggeur qui s’entraîne le matin au soleil levant, etc.

Ma prochaine chronique portera sur la photographie de nuit, à bientôt!

Publicités
Ce contenu a été publié dans prise de vue, théorie par danybuteau, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos danybuteau

Dany Buteau, aka danybuteau Éducateur spécialisé de formation, passionné de la photographie, il trouve son bonheur au travers de projets personnels de type D.I.Y. Que ce soit en numérique ou sur pellicule, avec lui tout est sujet à être photographié. Danydémontre un grand intérêt pour la photographie noir et blanc et les nuages en général. Avec Boxov il souhaite faire profiter ses connaissances et ses expériences avec d'autres photographes, tant professionnels qu'amateurs. Pour lui la photo est synonyme de plaisir et de partage.

2 réflexions au sujet de « Les vitesses lentes, première partie »

  1. Ping : Ce flou va me rendre fou! | boxov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s