LG Optimus 2X: Banc d’essai

Optimus 2X, dans ses plus beaux habits de photographe

À sa sortie l’hiver dernier, le Optimus 2X était le premier téléphone à embarquer un processeur bicoeur. Assez pour faire saliver les geeks de partout, la promesse d’un plus grand niveau de puissance était assez pour générer de l’intérêt. Mais quand est-il des capacités multimédia de l’appareil? Puis son appareil photo, comment il est? C’est ici que nous allons le découvrir.

Veuillez prendre note que nous n’avons pu tester les fonctions téléphoniques de l’appareil (appels téléphoniques, messagerie SMS). Ce banc d’essai se concentrera donc seulement sur les capacités multimédias de l’appareil.

Beau, épuré, efficace

Le LG Optimus 2X est, comme mentionné précédemment, le papa des téléphones bicoeurs. Embarquant le chipset Tegra 2 de Nvidia, il est né avec des gènes de champion. À peine plus lourd que l’iPhone 4 de Apple, monsieur Optimus 2X signe 139 grammes sur la balance. Côté affichage, l’appareil possède un écran IPS tactile capacitif de 4 pouces, affichant 16 millions de couleur avec une résolution de 800 x 480. Point bonus, LG a doté l’appareil d’un écran en Gorilla Glass, parfait pour les maladroits de ce monde.

Histoire de bien démarrer l’amateur de musique et vidéo mobile, 8 go de stockage interne est présent. Le tout surmonté d’une fente pour carte microSD, pour plus de possibilités de stockage. Le système supporte les cartes microSD jusqu’à 32 go. Optimus 2X est livré en standard avec Android 2.2 Froyo mais devrait être mis à la sauce Gingerbread incessamment.

En frais de boutons, le LG Optimus 2X y va avec parcimonie. Trois boutons seulement sont présents sur l’appareil: le bouton pour allumer et mettre en veille l’appareil ainsi qu’une combinaison de deux touches pour gérer le volume. Pas de bouton dédié à l’appareil photo. Ce dernier détail m’attriste un peu. Sinon, on retrouve sur le devant de l’appareil les usuelles touches Android, soit les touches menu, accueil, retour et recherche. On reste donc dans le connu.

Optimus 2X, de face et de dos

Un aspect du design du Optimus 2X qui me plaît particulièrement est sa simplicité. Le tout est très épuré. Le devant est dominé par une plaque de verre recouvrant non seulement l’écran mais aussi les touches capacitives ainsi que le reste de la face de l’appareil. Cela lui confère un look très élégant, quasi mystérieux. À l’arrière, on retrouve une surface de plastique texturé couleur bronze avec une bande de métal pointant vers l’appareil photo. J’adore tout simplement le design du Optimus 2X. Du poids de l’appareil à la prise en main, le tout est agréable et efficace. Bravo, LG.

Dans sa mouture Vidéotron, le LG Optimus 2X présente une expérience Android très près de celle de base. Pas d’interface personnalisée style HTC ou Samsung. Les seules traces de personnalisation sont présentes dans le menu des applications, ces dernières apparaissant comme étant sur un papyrus virtuel. Bel effet, bien réussi. Reste à voir si les autres moutures de l’appareil font montre d’une plus grande personnalisation.

Android 2.2 Froyo offre une expérience utilisateur bien solide et bien stable. Cependant, j’aurais aimé voir la mise à jour à 2.3 Gingerbread déjà appliquée à l’appareil. La combinaison d’un OS stable et d’un processeur rapide et efficace génère une expérience utilisateur impeccable. Tout est ultra rapide. La réponse de l’écran tactile est sans reproches, les applications démarrent vite, le navigateur effectue le rendu des pages à la vitesse Grand V. Il ne suffit que de quelques secondes d’utilisation de l’appareil pour se rendre compte de sa grande puissance.

Seul vrai point négatif à relever côté expérience utilisateur: le clavier virtuel. LG a fait le choix d’appliquer Swype comme clavier par défaut pour l’Optimus 2X. Si on désactive celui-ci pour revenir au clavier Android et que l’on tente d’obtenir un clavier canadien français, on est flanqué d’un clavier Azerty, made in France. J’ai cherché à plusieurs endroits une façon de forcer un clavier localisé pour le Québec, mais sans succès. Je me suis finalement rabbatu à appliquer un clavier en anglais, histoire d’avoir le bon vieux layout Qwerty. Rien de majeur, mais cela me semble être une opportunité manquée de la part de LG/Vidéotron.

Consommation et création de contenu

Dans une optique de consommation de média, l’Optimus 2X ne déçoit pas du tout. La lecture vidéo est efficace; le lecteur de média reconnaît même les vidéos encodés en DivX et Xvid. Le lecteur vidéo embarque un algorithme Dolby DTS pour améliorer le son. Côté musique, c’est comme la majorité des autres appareils Android sous Froyo, donc rien de négatif à dire à son sujet. Le visionnement de photographies se fait par l’application Galerie, encore une fois typique de l’expérience Android 2.2.

L’écran de l’appareil est d’une qualité surprenante. Malgré le fait qu’il ne soit qu’un simple écran TFT à technologie IPS, les couleurs sont vives et saturées, les contrastes superbes. Toutes les couleurs semblent très profondes. En fait, le seul problème de l’écran est sa réflectivité. À l’intérieur, cela ne pose pas trop de problème. Une fois à l’extérieur, cependant, cela devient rapidement problématique. Malheur à celui qui voudra lire du contenu à l’écran par une journée ensoleillée. Même par un temps gris et maussade, la luminosité extérieure prend le dessus sur l’écran, nous laissant avec un miroir à la place d’un téléphone.

Côté création de média, sur papier, le LG Optimus 2X semble équipé pour veiller tard. Doté d’une caméra 8 mégapixels à l’arrière pouvant capturer des vidéos en HD complet (1080p) ainsi que d’une caméra à l’avant pour la vidéoconférence, Optimus 2X n’a rien à envier à personne. Une fois dans la réalité des faits, la situation est un peu différente.

Commençons par le positif: la capture vidéo est excellente. Il n’y a aucune perte de cadre pendant la capture, l’appareil répond rapidement, les couleurs sont précises. Bien impressionnant pour un appareil de cette taille.

Malheureusement, la capture photo n’est pas aussi impressionnante. Pour deux raisons: l’interface de l’appareil photo et le rendu des images.

Dans l’application Appareil photo, l’interface est plutôt simple. Un bouton style interrupteur pour passer du mode appareil photo au mode camescope ainsi qu’un gros bouton faisant office de déclencheur. Si on appuie une fois sur l’écran, on voit apparaitre un carré pour indiquer la zone de mise au point ainsi que des boutons pour accéder aux réglages de l’appareil, contrôler le flash, la compensation d’exposition, le zoom numérique. Le dernier bouton permet de permuter de caméra entre la caméra principale et la caméra secondaire, située à l’avant de l’appareil. La prise de vue s’effectue en appuyant sur le déclencheur. À ce moment, l’appareil effectue la mise au point puis, une fois la zone de focus déterminée, la photo est prise. Tout cela prend environ 2 à 3 secondes. Mon principal point d’irritation ici est la quasi-impossibilité de prévoir la mise au point à l’avance. Pas de mise au point au toucher, comme on trouve sur l’iPhone 4. Pas de bouton dédié à la mise au point. Seule façon de préparer le foyer à l’avance: le mode de focus manuel, où l’on déplace une réglette de distance. Précis, mais peu intuitif.

Sinon, l’appareil photo est doté de plusieurs modes créatifs, permettant de permuter les couleurs, de simuler un effet tilt-shift, d’effectuer un panorama. La prise de vue est agréable, en grande partie grâce au grand écran aux couleurs vibrantes.

En ce qui a trait à la qualité d’image, le LG Optimus 2X n’est ni bon, ni mauvais. Les photos sont nettes et précises, mais possèdent toujours une dominante couleur plutôt froide et manquent de contraste. L’appareil photo pèche par excès d’accentuation, ce qui donne un look vidéo aux images. Malgré cela, les résultats sont bien acceptables si on ne prend que des clichés à la volée.

Cote boxov

boxov aime:

  • La rapidité de l’appareil
  • L’écran aux couleurs vives et nettes
  • La lecture vidéo qui se fait efficacement, sans délai et sans heurts
  • La navigation web ultra-véloce

boxov n’aime pas:

  • La qualité moyenne de l’appareil photo
  • L’absence d’un mode focus-au-toucher dans l’appareil photo

Le LG Optimus 2X est disponible au Canada chez trois opérateurs distincts: Vidéotron, Wind ainsi que Fido.

Publicités
Ce contenu a été publié dans banc d'essai, phototéléphone par danybuteau, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos danybuteau

Dany Buteau, aka danybuteau Éducateur spécialisé de formation, passionné de la photographie, il trouve son bonheur au travers de projets personnels de type D.I.Y. Que ce soit en numérique ou sur pellicule, avec lui tout est sujet à être photographié. Danydémontre un grand intérêt pour la photographie noir et blanc et les nuages en général. Avec Boxov il souhaite faire profiter ses connaissances et ses expériences avec d'autres photographes, tant professionnels qu'amateurs. Pour lui la photo est synonyme de plaisir et de partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s