Université Boxov: L’exposition, première partie

Exposition, première partie: Les bases

En photographie, l’exposition est la notion primaire pour le contrôle de la lumière. Véritable notion parapluie, l’exposition englobe plusieurs facteurs différents qui, au final, influenceront la qualité de la photo. Nous allons faire la lumière (HA!) sur le sujet dans cette série de tutoriels.

Première partie: Les bases de l’exposition

Consciemment ou non, toute personne manipulant un appareil photo fera face à des défis d’exposition. Photos trop sombres, photos trop claires, détails délavés, couleurs désaturées ou sujets oubliés dans l’ombre, tous ces problèmes sont attribuables au contrôle de l’exposition.

Trois facteurs principaux influent sur l’exposition, soit l’ouverture, la vitesse et la sensibilité ISO. De régler un de ces éléments affectera les deux autres. Avant de se salir les mains avec les engrenages de l’exposition, plaçons certaines notions.

Sous-exposition, exposition correcte, sur-exposition

En d’autres mots, ces trois expressions signifient: photo trop sombre, photo correcte, photo trop claire.

-, =, +

Dans l’exemple ci-dessus, on peut voir trois images superposées. Chacune exposée différemment. Le premier tiers a été volontairement sous-exposé. Dans celle-là, les détails des fleurs deviennent difficiles à distinguer, le fond manque d’éclat. L’image exposée correctement fait un bon travail de représentation de la scène. La photo a été prise dans une salle de bain éclairée uniquement par la fenêtre. Dans ce tiers, on remarque des détails fins, comme la lumière qui transparaît dans les pétales. Au derniers tiers, on a une image sur-exposée. Les blancs sont trop éclatants pour la scène, les fleurs paraissent plus pâles qu’elles ne le devraient.

Image sous-exposée

Exposition correcte

Image sur-exposée

Comme mentionné précédemment, il existe plusieurs stratégies pour contrôler l’exposition. Ceux-ci dépendront du mode de prise de vue utilisé sur l’appareil. Les trois facteurs ci-haut supposent d’avoir un certain accès à des contrôles manuels sur l’appareil photo. Quoi faire si on ne peut accéder aux réglages manuels ou semi-manuels? On emploie la compensation d’exposition!

Compensation d'exposition

Disponible en une forme ou une autre sur 99,9% des appareils pouvant prendre des photos (appareils photos, phototéléphones, camescopes, webcams, etc), la compensation d’exposition est une bonne façon d’obtenir le résultat voulu même si on ne peut régler directement l’ouverture ou la vitesse. Voici donc le principe, simplifié. Si on prend une photo et que celle-ci nous parait trop sombre, il faut aller dans le plus (faire +1 pour commencer) et reprendre la photo. Celle-ci devrait déjà paraître plus claire. Si, à l’inverse, la photo paraît trop claire, il faut faire -1 puis recommencer.

À force d’utiliser le même appareil et les mêmes réglages, on peut en arriver à prévoir comment l’appareil exposera la scène. Ainsi, il deviendra possible de préparer à l’avance notre compensation vis-à-vis de la scène. En cas de doute sur comment exposer une scène complexe, il est bon d’effectuer une fourchette d’exposition, soit prendre trois fois la même photo, avec des réglages d’exposition différents. De cette façon, lorsque viendra le temps du triage, on maximise les chances d’avoir une photo satisfaisante.

Voici donc pour la première partie. Dans la prochaine édition de cette série, nous parlerons plus en détail de l’ouverture et la vitesse. Entre temps, n’hésitez pas à nous poser des questions ou nous laisser des commentaires, soit ici, soit par twitter @boxov ou sur notre page Facebook. À bientôt!

Publicités
Ce contenu a été publié dans théorie, Université Boxov par danybuteau, et marqué avec , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos danybuteau

Dany Buteau, aka danybuteau Éducateur spécialisé de formation, passionné de la photographie, il trouve son bonheur au travers de projets personnels de type D.I.Y. Que ce soit en numérique ou sur pellicule, avec lui tout est sujet à être photographié. Danydémontre un grand intérêt pour la photographie noir et blanc et les nuages en général. Avec Boxov il souhaite faire profiter ses connaissances et ses expériences avec d'autres photographes, tant professionnels qu'amateurs. Pour lui la photo est synonyme de plaisir et de partage.

2 réflexions au sujet de « Université Boxov: L’exposition, première partie »

  1. Ping : Université Boxov: L’exposition, deuxième partie | boxov

  2. Ping : Université Boxov: L’exposition, troisième partie | boxov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s