Lomography La Sardina: Banc d’essai express

La Sardina, assise patiemment dans sa boîte

La Sardina est un poisson qui suscite beaucoup d’attention.

J’ai eu l’honneur de me promener pendant les dernières semaines avec La Sardina, appareil photo 35mm des facétieux ingénieurs de la Lomographic Society (si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire sur ce qu’est La Sardina, cliquez gentiment ici).

En gros, La Sardina est un appareil 35mm doté d’un objectif très grand angle avec un sélecteur de mise au point très peu loquace (aucune idée du focus minimal, très peu de gradations sur le sélecteur). Deux vitesses d’obturations sont disponibles, 1/125 et bulb. L’appareil possède également un réglage pour expositions multiples.

Le modèle que j’ai testé venait avec le flash, accessoire amovible et, en fait, devant idéalement être retiré à l’insertion et au retrait d’une pellicule de film. Celui-ci possède trois réglages de puissance différents. Dans l’emballage, on retrouve également 4 capsules enfichables pour diffuser ou colorer la lumière provenant du flash.

Le devant de La Sardina, avec le protège-objectif (le bon vieux lens cap)

Sur le dessus, on retrouve le sélecteur d'obturation/l'activateur d'expositions multiples, le déclencheur, les roulettes d'avancement et de recul du film ainsi que le microscopique viseur

Et, à l'arrière, on retrouve le sélecteur de puissance du flash, la fenêtre indicateur pour le film et c'est tout!

À l’usage, La Sardina s’avère très simple et intuitive. Le déclencheur et la molette d’avance film sont situées ensembles, dans le haut de l’appareil. Pour rembobiner une pellicule terminée, on tournera l’autre molette, située de l’autre côté de l’appareil. Celles-ci sont intelligemment libellées «Wind» et «Rewind».

Comme mentionné précédemment, le flash est une pièce amovible. Le contact entre l’appareil et le flash se fait grâce à deux petites broches sortant du flash et s’insérant dans deux petits connecteurs sur le côté de l’appareil.

J’ai eu quelques problèmes avec le flash. Au début, celui-ci refusait de démarrer, comme si j’avais oublié d’y insérer une pile. Une fois le problème réglé (je fermais la porte de la pile avec un peu trop de verve, ce qui déplaçait la pile et bloquait le contact), j’ai installé le flash sur l’appareil et ai tenté de prendre une photo avec flash… Sans succès. Après moult essais, j’ai compris que le flash devait être vissé avec un angle très précis pour que le contact se fasse. Une fois cela fait, je n’ai au aucun autre problème avec le flash.

Mis à part cette frustrante expérience, la cohabitation avec La Sardina aura été très plaisante. Elle est agréable à utiliser, juste assez excentrique pour attirer l’attention mais trop différente d’un appareil photo standard pour importuner quiconque.

L'objectif fait montre de «lens flares» lorsque pointé vers la lumière

Son objectif grand-angle tout-en-plastique possède un look distinct et produit de délicieuses stries de lumières lorsque pointé vers le soleil. Les couleurs sortantes de l’appareil sont toujours bien vives et contrastées, pourvu qu’il y ait assez de lumière.

Voilà justement le principal piège de cet appareil: il nécessite beaucoup de lumière. Idéalement, une journée ensoleillée nécessitera au minimum un film à ISO 200, idéalement 400. Remplissez ces conditions et La Sardina vous servira des images colorées et joyeuses, pleines de vie. Si on utilise le flash, il ne faut vraiment pas sous-estimer la quantité de lumière nécessaire. N’hésitez pas à utiliser le réglage du centre ou le réglage de puissance maximal avec le flash de La Sardina.

Voilà donc un autre appareil que je recommande chaudement. Divertissant, oblique à souhait et excentrique, il fait sourire et produit des images délicieusement colorées. J’adore.

Voir la galerie d’images de La Sardina en cliquant ici!

Pour se procurer La Sardina, visitez le magasin en ligne de Lomography Canada en cliquant ici.

Comme d’habitude, je tiens à chaudement remercier nos amis de Lomography Canada pour m’avoir permis cette lune de miel délicieuse avec La Sardina.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Lomography La Sardina: Banc d’essai express »

  1. Bonjour, j’ai exactement le même soucis que vous concernant le contact du flash, pourriez vous m’indiquer l’astuce que vous avez trouvé car je n’y arrive vraiment pas!
    merci

    • Bonjour Alice,

      Le truc que j’ai trouvé c’est de s’assurer que le flash est vissé dans un angle parfaitement perpendiculaire. Ça m’aura pris une série d’essais. Pour éviter de gaspiller du film, prenez une photo en mettant votre main devant l’objectif, puis actionnez la molette d’exposition multiple et replacez le flash. Refaites le tout jusqu’à ce que le flash fonctionne, puis actionnez la molette d’exposition multiple encore une fois. Vous serez alors prête à prendre une photo et, si vous avez bien mis votre main devant l’objectif pendant les essais, vous n’aurez perdu aucune prise sur votre film.

      Bonne chance!

  2. Ping : La sardina, version Yeeehawwww | boxov

  3. Ping : Sardines à la plage! | Monsieur Camion

  4. Bonjour,
    Je n’arrive pas non plus à actionner le flash, et ce conseil ne m’a guère aidée… En auriez-vous d’autres ?
    Merci !

    • Malheureusement Alice je ne peux vous fournir plus de détails… Avez-vous tenter de communiquer avec l’équipe de Lomography Canada? Ils sont bien sympathiques et répondront sans doute à toutes vos questions!

  5. Bonjour,
    En fait j’ai (trèèès) nouvellement acquis un La Sardina, et je suis partie en vacances sans penser à prendre mon mode d’emploi, je me retrouve donc avec une question assez bête : une fois la pellicule terminée il faut la rembobiner avec la molette de gauche si j’ai bien compris? Mais surtout, quand sait on que c’est bon?
    Désolée de cette question.
    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s