HTC Sensation 4G: Banc d’essai

J’étais devenu blasé des téléphones Android. Tous similaires, je commençais à avoir l’impression qu’aucun appareil ne me redonnerait l’amour qu’autrefois j’éprouvais pour la plateforme.

En recevant le HTC Sensation 4G ainsi que le HTC Flyer pour effectuer notre banc d’essai, je me suis dit que je tenterais d’approcher ces appareils avec un oeil nouveau, afin de ne pas me laisser influencer par mon opinion des appareils Android. Je n’ai pas eu à faire beaucoup d’efforts, j’ai été très rapidement conquis.

Présentation visuelle

Aspect physique et connectivité

L'appareil nous fait un joli clin d'oeil

Le HTC Sensation 4G a un look très moderne. Futuriste, même. Avec son devant tout de verre vêtu et son dos serti d’une bande métallique entre deux parties de plastique mat couleur gris, on se doute que le Sensation est une bête puissante. De jolies surprises sont parsemées un peu partout sur l’appareil. Sur le devant, le verre de l’écran fait une courbe pour aller rejoindre les rebords, ce qui est à la fois agréable pour le visage quand on jasouille avec l’appareil et qui permet d’éviter tout contact direct avec l’écran si on dépose l’appareil face vers le bas sur une table. À l’arrière, une protubérance similaire et tout aussi agréable vient ponctuer l’objectif de l’appareil photo. La grille du haut-parleur arrière est alignée de façon à donner l’impression que l’appareil nous fait un clin d’oeil. Le dos arrondi fait que l’appareil est très confortable à manipuler. HTC a effectué un travail de maître avec le Sensation, côté ergonomie.

Monsieur Sensation aime la connectivité. Cette petite bête peut aisément discuter HSPA+, GSM/GPRS, EDGE, sur le 850/900/1800/1900MHz. Ceci signifie que le Sensation pourra voyager pratiquement partout autour du monde. Aussi, il peut se connecter au WiFi b/g/n, possède un GPS intégré supportant la technologie A-GPS et est compatible Bluetooth 3.0.

Côté logiciel

L'écran d'accueil

Le HTC Sensation roule sous Android 2.3 Gingerbread, avec l’interface visuelle HTC Sense 3.0. L’idée d’une interface utilisateur personnalisée par les manufacturiers ne fait pas l’unanimité auprès des journalistes techno. Plusieurs disent que celles-ci diluent l’expérience Android et cache le plein potentiel des appareils. Je ne crois pas que ce soit le cas avec HTC Sense. L’expérience est raffinée et élégante. Sense ajoute beaucoup à l’écran de veille du téléphone, permettant l’affichage de la température extérieure, des derniers tweets (le terme français officiellement accepté est gazouillis, mais je REFUSE d’en faire usage) reçus, de nos contacts favoris, de notre bibliothèque de livres électroniques, des films loués sur HTC Watch, etc. Tout cela en plus des widgets Android usuels. Puis, pour faciliter la gestion des multiples pages de l’écran d’accueil, on peut les minimiser pour obtenir une vue style Exposé de Mac OS X.

Une fois les pages de l'écran d'accueil minimisées

Sinon, l’écran d’accueil contient trois boutons présents en permanence, un pour le menu des applications, un pour la composition téléphonique et le dernier pour la personnalisation de l’interface HTC Sense.

Écran de personnalisation de HTC Sense

Le menu des applications s’affiche en pages séparées, s’affichant une après l’autre. On navigue entre elles en glissant le doigt vers le haut ou vers le bas.

Le menu des applications

L’application téléphone et son écran de composition sont délicieusement efficaces. En appuyant sur le bouton téléphone, on obtient un écran affichant en même temps un clavier téléphonique ainsi que la liste des derniers numéros composés et appels reçus. Brillante idée!

L'écran de composition téléphonique

Multimédia, multimédia, multimédia

Sur papier, le HTC Sensation 4G promet être une vraie bête multimédia. La combinaison du processeur bi-coeur, de l’écran haute résolution, de l’appareil photo 8 mégapixels, de l’enregistrement vidéo 1080p ainsi que le support d’une multitude de codecs vidéos font de cet appareil un véritable couteau suisse, prêt à réagir à toutes nécessités multimédiatiques.

Dans la réalité, les habiletés multimédias du Sensation sont étonnantes, mais pas parfaites.

Du côté de l’excellence, on retrouve le support quasi-irréprochable de codecs vidéos. J’ai effectué un simple drag-&-drop de fichiers vidéos (incluant l’incontournable Ferris Bueller’s Day Off) sur l’appareil et tous ont pu jouer sans aucun problème. Idem pour la musique. Le lecteur multimédia gère les fichiers avec aplomb.

L’écran reproduit très bien les couleurs et offre un environnement de visionnement très agréable. Regarder un film sur le Sensation 4G est très agréable. Parfait pour les longs voyages en bus! Cette même qualité de visionnement s’applique également aux photographies. Les couleurs des photos sont saturées, les images bien contrastées et le passage d’une image à une autre se fait rapidement.

L’interface de l’appareil photo est bien réalisée, avec la mise au point au toucher, le contrôle du flash, l’application de filtres en temps réel et le choix de l’appareil photo (appareil principal ou appareil avant) disponible en tout temps lors de la prise de vue. L’appareil est capable de prendre des vues rapprochées sans trop de difficultés et sans devoir actionner un mode spécifique pour la macro. L’écran large et bien contrasté du Sensation rend la visée photographique un véritable délice. C’est idem pour l’interface du caméscope.

La qualité d’image provenant du Sensation est correcte à bonne, selon quelques facteurs. L’appareil nécessite beaucoup de lumière pour montrer son plein potentiel. Il est donc à son pire lors de scènes en intérieur ou lorsqu’il y a un très grand contraste entre les éléments de la scène. Aussi, les images sont souvent caractérisées par un certain manque de contraste. Ceci dit, ces défauts sont aisément corrigibles avec Adobe Photoshop ou n’importe quel éditeur d’images (voir notre segment sur les alternatives à Adobe Photoshop ici!).

Voir la galerie d’images du HTC Sensation 4G ici!

La vidéo sortant de l’appareil est correcte et rivalise sans problème avec les caméscopes de poche et autres Flip de ce monde. Cependant, au montage, j’ai rencontré un drôle de problème d’entrelacement d’images. Je ne saurais dire si c’est l’appareil qui agit ainsi lors de scènes peu lumineuses ou si la faute de l’éditeur vidéo (si quelqu’un le sait, qu’il n’hésites pas à nous donner son opinion sur la matière). Voyez notre petit échantillonnage vidéo ici:

Cote boxov et conclusion

boxov aime:

  • Le superbe écran haute résolution aux couleurs vives
  • La rapidité de réponse de l’appareil
  • HTC Sense 3.0
  • L’ergonomie de l’appareil
  • Les longues marches sur la plage par une belle journée du mois d’août

boxov n’aime pas:

  • L’autonomie sur pile un peu courte
  • Le manque de contraste général de l’appareil photo
  • Se cogner le petit orteil sur une patte de chaise

En résumé, le HTC Sensation 4G est un bel appareil véloce, avec un superbe écran et une connectivité irréprochable. Malgré son appareil photo donnant des résultats parfois décevants, c’est un appareil que je recommande sans réserve.

Voir: Page officielle du HTC Sensation 4G sur le site de Bell Mobilité

Voir également: Page officielle du HTC Sensation 4G sur le site de HTC

boxov remercie chaleureusement l’agence de relations publiques de HTC Canada pour le prêt du Sensation 4G.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s