Bounce, baby bounce

Vous savez probablement déjà qu’en photo, tout tourne autour de la lumière. Sans elle, rien ne peut être gravé sur votre capteur, ou votre film (si vous vous la jouez old school!). À partir de cette affirmation, on peut facilement déduire qu’en changeant le type de lumière, on varie l’effet d’éclairage obtenue. Vous vous imaginez bien qu’il en existe une panoplie, pour ne pas dire qu’il en existe en taurieux!

Aujourd’hui, nous nous amuserons avec le «Bounce»

Le bounce, comme son nom l’indique, signifie que la lumière est ricochée avant d’atteindre la cible, soit votre modèle. Ce type d’éclairage est surtout utilisé en portrait, aussi bien en extérieur qu’en studio.

Ce classique de l’éclairage peut  s’effectuer de trois façons officielles différentes, mais peut être adapté infiniment! Tout ce qu’il vous faut c’est:

  • Un flash de type cobra
  • Un plafond blanc
  • Un mur blanc

À éviter absolument quand on tente de faire de beaux portraits; pointer le flash directement au visage de votre modèle, à moins de chercher l’effet «chevreuil épeuré».

Voyons le premier type de ricochet. Le plus simple et souvent utilisé, j’ai nommé:

le bounce au plafond.

La technique est vraiment simple. Plutôt que de pointer le flash dans les jolis yeux de notre modèle, nous inclinons jusqu’à environ 75 degrés la tête de notre flash. Comme la lumière n’est plus dirigée directement sur notre sujet, nous devons compenser avec sa puissance, vous aurez donc à augmenter quelque peu la force de votre flash pour arriver à une exposition correcte.

Et BAM! un joli portrait!

Vous remarquerez sans doute, que cela crée une ombre sous le nez et sous les yeux. Comme quoi, dans la vie, la perfection n’existe pas… Cessez vos larmes chers amis, je blague simplement! Pour éliminer ces ombres, utilisez, avec amour, la technique de bounce suivante 🙂

Le plafond inversé.

Tout comme son prédécesseur, la lumière sera dirigée vers le plafond. Par contre, plutôt que de la diriger au devant de la caméra (donc vers le sujet), nous l’envoyons vers l’arrière. Cette technique peut être utilisée quand vous shootez dans un espace restreint. Vous n’avez qu’à vous mettre (le photographe) dos à un mur, blanc de préférence et à envoyer votre éclair vers la jonction entre le mur et le plafond.

BAM, un deuxième joli portrait!

Le bounce de côté.

Un résultat fort intéressant peut aussi être obtenu en ricochant l’éclair sur un mur plutôt que sur un plafond. Évidement, votre sujet ne sera pas exposé correctement à proprement parlé. Ce type d’éclairage est surtout utilisé en photographie créative. Il permet un éclairage différent, facile à réaliser et très intéressant à regarder! Le truc? Pointez votre flash sur le mur, à côté de votre sujet, aussi simple que de crier gare!

BAM, BAM et RE-BAM le joli portrait!

Les possibilitées sont infinies! Amusez-vous à ricocher vos flashs un peu partout! SI vous avez besoin d’un dispositif pour y parvenir, je vous conseille le Cactus V5 Duo, présenté ICI dans un merveilleux article de mon cru 🙂

Voici un petit montage explicatif des 3 effets présentées plus haut pour ceux et celles qui ne trouvent pas de différences entre les images :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s