Le Google Art Project, la révolution du mégapixel

Vous connaissez sans doute Google maps et sa technologie «street view», disponible depuis quelques années. Saviez-vous que Google donne aussi dans l’art avec cette même technologie?

Google Art Project nous offre la possibilité de visiter 17 musées plus-que-célèbres, à travers le monde.

Ouain bon Dany, les musées on peut les visiter sur internet depuis 1897. Arrive en ville man!

Je sais, je sais. La différence ici, c’est la qualité de la visite. Google nous offre une qualité d’image hors du commun. 18 mois de collaboration avec les plus grands musées du monde ont été nécessaires pour mettre sur pied ce gigantesque projet. Vous pouvez donc  visionner l’oeuvre de votre choix, dans le confort de votre demeure, vous promener dans les galeries les plus célèbres, le tout sans jamais vous faire bousculer par personne! Vous n’êtes pas limités dans le temps et vous y avez accès quand bon vous semble!

De plus (et là je vais rejoindre les amateurs de photographie) Google à offert à chaque musée de «scanner»  une oeuvre, souvent la plus grandiose, à une résolution de 7 000 MégaPixels!

Le musée d’art Moderne de New-York (MoMA) présente une version ultra haute résolution de la magnifique toile « The starry night » du peintre Vincent Van Gogh.

L’image ci-dessous, démontre bien la puissance et la précision du système:

L’image du haut est évidement l’oeuvre originale, tandis que l’image du dessous consiste en un super zoom sur une infime partie de la toile.

Pour comprendre un peu mieux tout le travail derrière tout ça, je vous invite à visionner le petit film qui suit:

Publicités

Comment bien choisir ses accessoires quand on débute selon boxov Partie 1: La carte mémoire

La série «comment bien choisir ses accessoires quand on débute selon boxov» commence en force avec le dossier sur :

LES CARTES MÉMOIRES

Vous aurez compris que, sans elles, vous ne pourriez pas photographier grand chose! La carte mémoire est aujourd’hui à l’appareil photo ce qu’était le film à la photo argentique. Il en existe plusieurs types:

  • La compact flash
  • La carte memory stick
  • La carte XD
  • La carte SD et ses dérivés tels que : SDHC, SDXC, MICROSD, MINISD
La plupart des fabricants utilisent maintenant le format SD pour leurs appareils photos. Certains modèles de caméras pro/semi-pro permettent l’utilisation de cartes SD et Compact flash simultanément mais les entrées de gammes fonctionnent avec le format SD. Vous devez vérifier 2 choses avant d’acheter une carte mémoire:
  1. la capacité de stockage
  2. La rapidité de la carte Lire la suite

Boxov explique: Le capteur & les mégapixels

Capteur d'un appareil jouet

Capteur CCD d'un appareil photo jouet, crédit photo: Dany Buteau

En photographie numérique, on parle très souvent du capteur. Que ce soit en parlant du nombre de mégapixels que celui-ci contient, de sa taille, de sa capacité à emmagasiner la lumière, il finit souvent par être sujet de discussion. Mais on parle rarement de son apparence ou de sa constitution. Boxov à la rescousse! Aujourd’hui, dans boxov explique, nous découvrons ce soldat méconnu, le capteur photographique.

Dans l’appareil photo numérique, le capteur fait office de film. Celui-ci a pour seul travail d’être sensible à la lumière et d’enregistrer celle-ci. De capturer des photons, en fait. Pour effectuer cette tâche, le capteur renferme une multitude de cellules photosensibles, nommées photosites, ayant pour but de recevoir la lumière.

Ainsi, lorsqu’on lit qu’un appareil photo à un capteur de 12 megapixels, ceci signifie que son capteur possède environ 12 millions de photosites.

Lire la suite